Christine Quélier est sociologue spécialisée en santé publique et psychologue clinicienne. Elle met en œuvre et développe ses compétences depuis plus de 20 ans dans le cadre d’une activité de formation, d’accompagnement, d’évaluation,  d’étude et de recherche sur des sujets variés de santé publique.

Parallèlement, après une longue expérience à l’École Nationale de Santé Publique de Rennes (aujourd’hui EHESP), elle enseigne depuis 2009 la sociologie, la santé publique, la méthodologie d’enquête et la promotion de la santé à l’Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement (ISPED) à l’Université de Bordeaux dans le cadre du master de santé publique (master 1 et 2, présentiel et distantiel) ;  depuis 2018 elle est Maitre de Conférences associée.

Parcours

Christine Quélier

Ma formation est universitaire : sociologie, histoire et psychologie.

Un parcours est largement déterminé par des rencontres avec des personnes qui vous donnent des clefs pour comprendre le monde. J’ai ainsi eu la chance de bénéficier des enseignements, à l’Université de Rennes,  de Pierre-Jean Simon, Jacques Cochin, Yves Lambert, Jacques Léonard , puis à l’EHESS, de ceux de Claudine Herzlich, Pierre-Michel Menger, Nicolas Dodier, Lion Murard et Patrick Zylberman, Georges Vigarello. Dans cette liste sélective, il me faut mentionner Pierre Bourdieu dont j’ai suivi des séminaires au Collège de France mais que j’ai surtout lu et étudié ; sa sociologie est fondatrice de mon engagement dans cette discipline.

Parmi les autres rencontres livresques fondatrices de mon approche, on trouve : Émile Durkheim, Yvan Illich, Henri Laborit,  Sigmund Freud, Jacques Lacan, Jacques Derrida, Florence Burgat.

Enfin, mon « entrée » dans le champ de la promotion de la santé et plus largement de la santé publique doit beaucoup à Jean-Claude Palicot (École Nationale de Santé Publique) et à Jacques Chaperon (Professeur de Santé Publique, Faculté de Médecine de Rennes) : tous les deux, chacun à leur manière, témoins et acteurs du développement de la santé publique en France,  porteurs de savoirs et d’expériences très précieux.

 

Parcours diplômant

Sociologie :

DEA de Sociologie, École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) – Paris, 1989
Maîtrise de Sociologie, UHB – Rennes 2, 1986
Licence de Sociologie, UHB – Rennes 2, 1985
DEUG de Sociologie, UHB – Rennes 2,1984

 

Histoire :

Maîtrise d’Histoire, UHB – Rennes 2, 1987
Licence d’Histoire, UHB – Rennes 2, 1986

 

Psychologie :

Master 2 Recherche (Spécialité Psychopathologie, pratiques cliniques, criminologie), Université de Poitiers, 2012
Master 1 de Psychologie (psychologie clinique), Université de Haute Bretagne (UHB) Rennes 2, 2007
Licence de Psychologie, UHB – Rennes 2, 2003

 

 

Compétences

Christine Quélier

Ma formation en sciences humaines (sociologie, histoire, psychologie) m’a conduit à développer des compétences professionnelles en matière de formation, de recherche-étude et d’accompagnement.

 

  • Formation

Enseignement magistral, interactif

Présentiel ou distantiel

Encadrement de mémoires

Formation-action

  •  Conception et réalisation de recherches ou études

Conception de protocoles de recherche ou d’étude

Utilisation des méthodes qualitatives et quantitatives (enquête par questionnaire, observation, enquête par entretiens, focus group)

Analyse, communication et publication sur les résultats

Application de la méthodologie d’évaluation (pour des programmes, dispositifs ou actions)

  • Accompagnement

Conseil, aide à la conception et à la mise en œuvre d’un projet

Aide à la réflexion sur les pratiques

Aide à l’écriture (d’un projet de service, référentiel de pratiques, publication)

 

Thèmes de recherche

Les travaux réalisés dans le cadre de commandes permettent de construire et poursuivre de recherches personnelles.

Les recherches sociologiques portent sur :

  • la prévention et la médecine libérale
  • l’histoire de la santé publique
  • l’histoire et le rôle social de la profession médicale,
  • le rapport des patients ou des professionnels aux prescriptions préventives (contraception, cancer, maladies cardio-vasculaires, infections nosocomiales)
  • la violence thérapeutique
  • les évolutions qui touchent le fonctionnement de l’hôpital (démarches qualité-sécurité des soins notamment).

En psychologie, deux axes de recherche sont développés :

– le statut de l’animal dans la métapsychologie

– les plaintes corporelles liées à la contraception médicalisée

– les besoins des adolescents et jeunes adultes atteints de cancer.

 

Méthode

Christine Quélier

Mes méthodes de travail peuvent prendre différentes formes puisqu’elles doivent être adaptées à chaque mission, mais elles reposent toujours sur ce qui fonde les sciences humaines : l’écoute neutre, la prise de recul, la rigueur, la participation.

L’écoute neutre : l’absence de jugement est essentielle dans l’écoute de la demande qu’elle soit de formation, de conseil, de recherche, d’évaluation.

La prise de recul : permettre à l’étudiant, au professionnel, à l’encadrement de prendre du recul par rapport à ce qui fait problème nécessite pour le consultant de toujours interroger les évidences.

La rigueur : appliquer la démarche scientifique est le plus grand acquis de ma formation en sciences humaines qui guide une grande part de ma pratique.

La participation : « travailler avec » est le meilleur moyen d’atteindre un objectif. Dans la formation, l’étudiant doit pouvoir pleinement exprimer son point de vue. Dans la recherche, les personnes enquêtées doivent pouvoir avoir des espaces d’expression suffisants et si possible participer à l’analyse des résultats. Dans le conseil, l’accompagnement, il s’agit bien de faire avec et de cheminer solidairement.

Secteurs d’intervention

Christine Quélier

Au fil des missions qui m’ont été confiées, j’ai pu intervenir pour de nombreux acteurs du champ de la santé publique, tels que :

 les structures de formation en santé publique (Universités, EHESP)

 les structures ou services d’éducation pour la santé et de promotion de la santé (IREPS, Éducation Nationale)

 l’administration sanitaire et ses agences (ARS, DGS, Santé Publique France)

 les collectivités locales (Conseils départementaux, municipalités)

 les structures de recherche (INSERM)

 les réseaux de santé publique (cancérologie)

 les établissements de santé (Centre hospitalier, CHU)

 les structures ou services de lutte contre les infections nosocomiales (CCLIN, EOH, RAISIN)

Missions

Christine Quélier

  • Accompagnement du service de la PMI de la Ville de Paris dans la construction du travail pluridisciplinaire en protection de l’enfance et appui méthodologique pour la conception du protocole d’évaluation du référentiel des pratiques (2016-17)
  • Accompagnement du service de la PMI de la Ville de Paris pour l’écriture d’un référentiel de pratiques en protection de l’enfance (2015-2016)
  • Écriture du projet de service de la Direction de la Promotion de la Santé du Conseil Départemental de la Gironde
  • Enquête qualitative sur la place des représentants d’usagers dans la prévention des infections nosocomiales (2015-2016)
  • Réalisation des deux premières phases d’une étude sur la perception par les personnes atteintes de cancer colorectal de la qualité de leur prise en charge (Réseau de Cancérologie d’Aquitaine), 2013-14
  • Évaluation de la méthodologie d’intervention auprès des territoires girondins prioritaires en matière de développement des modes d’accueil de la petite enfance, Conseil Général MSA, CAF de la Gironde, décembre 2013
  •  Formation des agents de l’ARS Aquitaine et de l’ARS Bretagne à l’animation territoriale (2013)
  • Formation action auprès de tous les professionnels de santé de la Direction des actions de santé du Conseil Général 33 sur « Particularités des territoires, projet de direction et promotion de la santé de la population », (avril à décembre 2013)
  • Étude exploratoire sur « Le service apporté aux familles par la PMI de Gironde », Conseil Général 33, février 2013
  • Formation action auprès de tous les professionnels de santé de la Direction des actions de santé du Conseil Général 33 visant à développer la promotion de la santé dans leurs pratiques (mai 2011- novembre 2012)
  • Chargée d’enseignement à l’Institut de Santé Publique d’Épidémiologie et de Développement (ISPED), à l’Université de Bordeaux 2 pour le master de santé publique : master 1, master 2 « promotion de la santé et développement social», master 2 « Management des organisations médicales et médico sociales » (2009-2013)
  • Chargée d’enseignement à l’Institut Régional du Travail Social d’Aquitaine (IRTSA), à Talence (2010-2012 ; 2015)

Publications et communications

Publications

  • Bernard JUNOD, Christine QUÉLIER ,« Les valeurs s’opposent-elles aux normes dans la pratique actuelle de la chirurgie du cancer du sein en France ? » in Normes et valeurs dans le champ de la santé, sous la direction de F.X. SCHWEYER, S. PENNEC, G. CRESSON, F. BOUCHAYER, Rennes : éditions ENSP, juin 2004.
  • Jean PASCAL, Christine QUÉLIER, Christian AGARD, Jean-Michel N’GUYEN, Pierre LOMBRAIL, « Peut-on identifier simplement la précarité sociale parmi les consultants de l’hôpital ? », Sciences Sociales et Santé, vol. 24, N°3, septembre 2006, pp. 33-58.
  • Christine QUÉLIER, « De la liberté en évaluation » in Derrière la fumée. L’écriture collective de projets d’éducation pour la santé dans 21 établissements scolaires des Pays de la Loire, sous la direction de Omar BRIXI, Patrick LAMOUR, Sébastien PARIS, CREDEPS, 2007 disponible sur centredoc.fr/docs/PDF_GED/T04555.pdf, pp. 71-72.
  • Christophe LE RAT, Christine QUÉLIER, Pascal JARNO, Jacques CHAPERON : « Approche socio-historique de la lutte contre les infections nosocomiales en France», Santé Publique, N°4, 2010.
  • Christine QUÉLIER, Hubert ISNARD, Christian LAHOUTE, Dominique DEUGNIER, « Retour d’expérience sur la pandémie grippale : une critique et des propositions », Actualité et dossier en santé publique, mars 2011, pp. 8-10.
  • Christine QUÉLIER, Pascal JARNO, Hélène SENECHAL, Catherine DUMARTIN et al., « Facteurs de bonnes pratiques du signalement externe des infections nosocomiales : une enquête qualitative, France, 2009 », Bulletin Épidémiologique hebdomadaire, n°15-16-17, 26 avril 2011, pp. 197-200.
  • Christine QUÉLIER, Isabelle LEROUX, « La quatrième blessure narcissique à l’épreuve de la psychanalyse », à paraître dans Le Coq Héron, n°215, 2013.
  • David RAMOS DA SILVA RIOS, Maria CONSTANTINA CAPUTO, Christine QUÉLIER, « Réduire les inégalités sociales de santé dans une communauté amérindienne au Brésil : le rôle social de l’Université », Santé Publique (à paraître, numéro spécial Inégalités Sociales de Santé)
  • Pascal JARNO, Christine QUÉLIER, Les représentants d’usagers dans l’amélioration de la qualité et la sécurité des soins : exemple de la lutte contre les infections nosocomiales, Volume XVI – n°4, Décembre 2019.

Dernières communications :

  • Christine QUÉLIER, « La prévention, une évidence à déchiffrer », Congrès ADELF – SFSP, Santé publique et prévention, Bordeaux, 17 octobre 2013.
  • Christine QUÉLIER, « La médecine libérale française et la prévention : un rapport revendicatif ambigu », Congrès ADELF – SFSP, Santé publique et prévention, Bordeaux, 17 octobre 2013.